Vendre ses créations artisanales : l’expérience d’Amélia

Dans cet article, j’interviewe Amélia de La Petite Boutique des Auteurs ! Autrice dans l’âme, elle a souhaité vendre ses créations artisanales pour les auteurs et écrivains passionnés. Son parcours inspirant donne plein de pistes pour en apprendre plus sur l’entrepreneuriat créatif et la vente de créations originales. Bonne découverte !

Comment as-tu décidé de vendre tes créations artisanales ?

Lorsque j’ai décidé de me consacrer à l’écriture, la slasheuse professionnelle invétérée que je suis à tout de suite su que ça ne suffirait pas à son bonheur. Écrire, oui, décider d’en faire mon métier, encore mieux, mais alors, quid de la création visuelle et graphique ? Elle reste un de mes péchés mignons, que j’avais réussi explorer pendant ma carrière professionnelle (plaquée pour devenir autrice, la boucle doit se boucler !) ? Ni une ni deux, j’ai repensé à ce super concept croisé à San Francisco qui proposait de vendre des créations artisanales et de la papeterie à destination des amateurs d’écriture? J’ai ainsi lancé ma boutique en ligne en novembre 2019. La raison principale était donc de me faire plaisir, les secondaires sont multiples, et je citerais :

  • Partager mon amour des mots et des objets autour de la littérature.
  • Créer de mes mains des éléments de papeterie uniques.
  • Construire une communauté autour du concept que j’ai décidé d’exploiter.

Peux-tu présenter ton projet créatif pour auteurs et autrices ?

La Petite Boutique des Auteurs, c’est un peu un cabinet de curiosités qui aurait rencontré une caverne d’Ali Baba. On y trouve de quoi se motiver à écrire, booster notre inspiration, apaiser notre complexe de l’imposteur, et bien d’autres occasions de se faire plaisir. Mugs, affiches, carnets, mais surtout coffrets, de saison ou thématiques, etc. Tout est imaginé et mis en œuvre, dans un seul objectif : livrer du bonheur à quiconque s’essaie à l’écriture, édite ses romans et/ou lit de manière addictive. J’avais à cœur d’ouvrir une boutique où l’on se sent bien quand on fouille dans ses étagères, et surtout, où chacun pourrait trouver sa petite perle rare à afficher sur son mur ou à utiliser pour son café/thé/chocolat chaud.

Vendre ses créations artisanales, La Petite Boutique des Auteurs

En quoi imaginer et créer tes produits te procure-t-il du bonheur ?

C’est plus que du bonheur, c’est un accomplissement. Avoir une idée qui germe sous la douche ou au volant de ma voiture, m’inspirer d’un visuel américain et l’adapter pour une clientèle française/européenne, chercher l’harmonie des couleurs, le mot juste ou le fini élégant, ce sont autant d’étapes qui contribuent à la poésie des créations que je lance sur la boutique. Parfois, certaines ne reçoivent pas le succès que j’aurais souhaité pour elles, et d’autres cartonnent dès leur sortie… Mais finalement, c’est surtout tout le process en amont qui m’emplit de joie lorsque je travaille dessus. Réfléchir à l’idée qui fera mouche en imaginant le sourire qu’elle déclenchera, travailler des typographies et des teintes en devinant quels clients fidèles pourraient y être sensibles Pour finir, utiliser ces objets dans mon quotidien d’autrice, ça n’a pas de prix !

Peux-tu donner 3 conseils aux créapreneurs pour vendre sereinement leurs produits artisanaux ?

  1. Ne pas trop réfléchir : quand l’idée fait boum-boum dans votre cœur, c’est qu’elle doit être lancée ! Avec ou sans filet, un apport ou complètement en freestyle, l’important est de ne pas la laisser faner et d’essayer d’en tirer quelque chose…
  2. S’occuper des chiffres, même si ce n’est pas votre tasse de thé, car un business doit être rentable ! Pas la première, peut-être pas la seconde année, mais si vous décidez de vendre vos créations artisanales en tant qu’activité principale, vous gagnerez du temps à faire ces calculs…
  3. Ne pas écouter les conseils ! Les activités créatives et artisanales peuvent être si différentes, avec un profil de clients si hétérogène, que les conseils des uns ne vaudront pas pour les autres. Informez-vous surtout auprès de professionnels de votre branche qui sont déjà passés par où vous souhaitez mettre les pieds :).

Vous êtes un entrepreneur créatif et votre communication sur internet vous désempare ? 👇

Quel créapreneur êtes-vous ? Le mini-test de creapreneur.fr

1. Mini-test

Je passe le mini-test
Quel créapreneur êtes-vous ?

2. Coaching virtuel

Je reçois le bonus
J’apprivoise ma com’ sur internet en 5 jours


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page