L’entrepreneuriat culturel et créatif : quésaco ?

Femme qui se sert dans une bibliothèque

J’aime me poser des questions à la fois techniques et existentielles, et vous vous doutez bien que lorsque j’ai croisé le terme « entrepreneuriat culturel et créatif », j’ai voulu creuser un peu le sujet… Très proche du mot-valise « créapreneur », l’entrepreneur culturel et créatif existerait depuis toujours (Benhamou, 2016)… Entre humour, recherches et réflexions, venez découvrir avec moi le monde des entrepreneurs culturels et créatifs !

C’est quoi l’entrepreneuriat culturel et créatif ?

L’entrepreneuriat culturel et créatif regroupe deux dimensions :

  • Le secteur entrepreneurial.
  • Le secteur culturel et/ou créatif.

En effet, parmi les entreprises culturelles et créatives, on en compte (HKU, 2010) :

  • 28,41 % dans le domaine du fashion ;
  • 20,23 % dans le design ;
  • 15,23 % dans l’architecture ;
  • 7,37 % dans les livres et la presse.

À la fois limpide et un peu mystérieux, le terme d’entrepreneuriat culturel et créatif peut nous laisser sur notre faim. Dans la vidéo ci-dessous, Géraldine Dallaire, fondatrice du Pôle Entrepreneuriat Créatif et Culturel, explique très bien ses particularités, ses enjeux et partage à la fin de la vidéo deux conseils pour les entrepreneurs créatifs qui seraient un peu perdus, entre entrepreneuriat et créativité… Cher créapreneur, cela peut grandement vous intéresser ! Bonne découverte… 👇

Vidéo – Interview de Géraldine Dallaire sur l’entrepreneuriat culturel et créatif

Qu’est-ce qu’un entrepreneur culturel et créatif ?

Il existe plusieurs façons de définir un entrepreneur culturel et créatif (ECC). La définition qui me paraît la plus claire et la plus pertinente se rapproche beaucoup des créapreneurs (Van der Ploeg, 1999) : 

Un entrepreneur culturel et créatif est une personne qui combine deux facultés : 
– Connaissance et sensibilité envers les arts et le processus créatif, éventuellement croisée avec la capacité à découvrir des talents. 
– Connaissance et compréhension du public potentiel et des techniques marketing.

Van der Ploeg

Pour compléter, Smit décrit l’ECC comme étant une personne qui se consacre à des « activités économiques destinées à produire des biens et des services ayant essentiellement une valeur esthétique et symbolique » (Smit, 2011). 

Imaginons les 10 lois d’or du créapreneur

J’ai envie de m’amuser un peu aujourd’hui, parce que l’entrepreneuriat créatif ne devrait pas rimer avec monotonie et banalité. Qu’en dites-vous ? 

Alors je sors mon arme principale : la créativité. 

Et si nous rédigions les 10 lois d’or d’un entrepreneur créatif et culturel ? Nous sommes bien placés pour créer nos lois d’or !

Les 10 lois d’or de l’entrepreneur créatif et culturel :

  1. Tu aimeras tes créations.
  2. Tu cultiveras chaque jour ton imagination et ta créativité.
  3. Tu t’inspireras des autres sans les copier.
  4. Tu recevras les compliments des autres sans culpabiliser.
  5. Tu reconnaîtras la juste valeur de ton travail.
  6. Tu apprendras chaque jour, de toi et des autres.
  7. Tu accepteras les critiques de tes œuvres dans le but de t’améliorer.
  8. Tu n’auras pas peur d’entreprendre et de te vendre.
  9. Tu embelliras le monde par ta créativité.
  10.  À votre tour ! Partagez la dixième loi d’or dans les commentaires… 

Ces dix lois d’or sortent totalement de mon imagination et ne sont en aucun cas à prendre au pied de la lettre. C’est un mélange d’humour et de créativité.

Alors, cher créapreneur, quelle est selon vous la dixième loi d’or de l’entrepreneur culturel ? J’attends vos suggestions en commentaire, j’ai hâte de vous lire !


Vous êtes un entrepreneur créatif et votre communication sur internet vous désempare ? 👇

Quel créapreneur êtes-vous ? Le mini-test de creapreneur.fr

1. Mini-test

Je passe le mini-test
Quel créapreneur êtes-vous ?

2. Coaching virtuel

Je reçois le bonus
J’apprivoise ma com’ sur internet en 5 jours


Sources principales

F. Benhamou. 2016. Huffington Post. Portrait de l’entrepreneur culturel en précurseur du monde de demain. [Consulté le 17 novembre 2021]. Disponible : https://www.huffingtonpost.fr/francoise-benhamou/portrait-de-lentrepreneur_b_9556622.html

HKU. 2010. The Entrepreneurial Dimension of the Cultural and Creative Industries. Utrecht, Netherlands: Hogeschool vor de Kunsten Utrecht (HKU). 

Smit, A. 2011. The influence of district visual quality on location decisions of creative entrepreneurs. Journal of American Planning Association, 77(2), p.167-184.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page